Calcul IMC

Interprétation de l'IMC en français

Qu’est-ce que l’IMC ?

L’IMC, ou Indice de Masse corporelle est un indice permetant l’estimation de la corpulence d’une personne.
Il s’agit d’une invention du mathématicien et statisticien belge Adolphe Quetelet du XIXème siècle.
L’IMC est aussi en ce sens appelé parfois indice de Quetelet.
Depuis 1997, l’OMS a retenu l’IMC comme la grandeur standard pour estimer les risques liés au surpoids au niveau mondial.
Il n’a pas vocation à déterminer précisément la valeur de la masse grasse et encore moins de la masse musculaire et osseuse.

Interprétation de l’IMC

Retrouvez ci-dessous l’interprétation du résultat obtenu après application de la formule de calcul de l’IMC

Dénutrition

Si votre IMC est inférieur à 16,5, vous êtes au stade de dénutrition ou de maigreur extrême.
Ce stade peut avoir des répercussions importantes pour votre santé et avoir des causes profondes (anorexie par exemple).
Votre tension est probablement trop faible ainsi que votre rythme cardiaque. Prenez rapidement rendez-vous avec un médecin pour faire le point sur votre poids. Il sera à même de vous proposera des réponses
Bon à savoir : Pour la Haute autorité de santé, un IMC inférieur à 14 est un critère d’hospitalisation à plein temps.

Maigreur

Si votre IMC est entre 16,5 et 18,5, vous êtes au stade de la maigreur.
Ce stade peut déjà avoir des conséquences négatives sur votre santé. Il est donc important, surtout si votre IMC est plus proche de 16,5 que de 18,5, de faire le point avec un nutritionniste et isoler l’origine de cette maigreur et les actions à mettre en place pour tendre vers un IMC normal.

IMC normal

Un IMC normal est situé entre 18,5 et 25. Si votre IMC est situé dans cette fourchette, vous n’avez probablement aucun problème de poids.
Attention cependant, un IMC normal n’empêche pas de conserver une alimentation saine et de pratiquer régulièrement une activité sportive !

Surpoids

Si votre IMC est entre 25 et 30, vous êtes en surpoids.
Pas de panique cependant, il ne s’agit que de quelques kilos qu’il serait bon de perdre.
Pour cela, nous vous recommandons une alimentation régulière avec de vrais repas. Evitez dans un premier temps de grignoter, et favorisez les aliments pauvres en calories. Veillez également à pratiquer une activité sportive régulière et vous arriverez rapidement à faire baisser votre IMC !
Bon à savoir : Un nutritionniste pourra vous apporter des solutions rapides et efficaces pour comprendre l’origine de ce surpoids et vous apporter les réponses adaptées.

Obésité modérée ou de classe 1

Si votre IMC est compris entre 30 et 35 vous êtes au stade de l’obésité modérée (aussi appelée obésité de classe 1).
Votre poids est à ce stade un risque pour votre santé et vous pourriez avoir des complications comme du diabète, des problèmes articulaires ou de l’hypertension.
Nous vous recommandons de vous rapprocher d’un professionnel (nutritionniste) qui sera à même de vous conseiller pour faire diminuer votre IMC.

Obésité sévère ou de classe 2

Si votre IMC est compris entre 35 et 40 vous êtes au stade de l’obésité sévère (ou de classe 2).
A ce stade il est essentiel de prendre rendez-vous avec un médecin pour faire le point sur les raison de cette obésité importante et vous proposer des traitements adaptés.
Ce niveau d’obésité doit être pris en compte rapidement car il impacte de manière importante votre santé en multipliant entre autres les risques cardio-vasculaires.
Bon à savoir : Ce n’est qu’à partir d’un IMC de 35 que des opérations chirurgicales peuvent êtres prescrites afin de diminuer rapidement le poids et l’IMC du patient.

Obésité morbide ou de classe 3

Si votre IMC est compris entre 35 et 40 vous êtes au stade de l’obésité morbide (ou de classe 3).
Il s’agit du stade l’obésité le plus important.
Comme son nom l’indique à ce stade, votre vie est directement mise en danger par votre niveau de poids. Il est donc vital de prendre un rendez-vous rapide avec votre médecin généraliste qui prendre des mesures plus précises de votre obésité et vous prescrira un parcours de soin adapté à votre situation.
Bon à savoir : Selon des études récentes, plus de 500 000 français seraient au stade de l’obésité morbide soit 1,2% de la population environ.

Réserves liées à l’IMC

L’indice IMC doit être perçu comme un indicateur global et non pas comme une donnée absolue dans la mesure où il ne prend pas en compte certains spécificités comme la masse musculaire des individus ou leur morphologie.
Certains sportifs peuvent ainsi à dépasser l’IMC « normal » sans risque pour leur santé. De même, des individus à la morphologie large peuvent également dépasser les seuils « normaux » sans risque à priori pour leur santé.
Comme nous le mentionnons à de nombreux points sur notre site, tout arbitrage sur son poids doit se faire uniquement en sollicitant l’avis d’un médecin nutritionniste ou d’un diététicien diplômé.